Alors là, c'est le pied. Sortez les bouées canard et autres masques et tubas, on va voir la mer. Seulement pour les plus avertis et souvent pour les plus fidèles clients, ces petites parenthèses improvisées n'ont lieu que rarement dans l'été. Pour y participer, il ne faut pas hésiter à se renseigner à l'accueil. 

 

On descends toujours le soir sur la plage, à marée basse. Alors parfois, quand la mer s'est retirée loin, il ne reste plus beaucoup d'endroits où tremper les jambes de son poney. C'est là que la chasse commence, c'est à celui qui trouvera l'eau, entre les rochers on découvre des mares, mines d'or où l'eau salée vient nous frôler les pieds (pour le plus grand bonheur des parents qui sont venus sans bottes...).

En voir plus
  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon